Il ne s’agit pas seulement de donner de l’argent à des œuvres caritatives et de faire du bénévolat une fois par an. Oui, c’est incroyable, mais malheureusement, pas assez pour garantir que tout le monde sur la planète ait accès à une bonne vision.

Même ici au Canada, nos sondages montrent que 6% de la population a une mauvaise vision non corrigée. Certains s’en rendent compte, d’autres non. Après tout, si vous aviez une mauvaise vision toute votre vie mais que vous étiez fonctionnel, comment le sauriez-vous?

C’est très personnel pour moi car j’ai une fille avec un très haut niveau d’hypermétropie. Elle est fondamentalement non fonctionnelle si elle n’a pas ses lunettes. Quand je demande à mes amis s’ils ont amené leurs enfants voir un optométriste et qu’ils disent non… je suis vraiment surpris. Ne vous méprenez pas, je ne leur crie pas dessus ni n’élève la voix de mon prédicateur pour que tout le monde entende (je suis connu pour le faire de temps en temps, mais c’est un autre problème ????).

Nous essayons tous de donner les meilleurs outils possibles à nos enfants. Comme je l’ai dit une fois au dirigeant d’une incroyable association à but non lucratif «restez à l’école»:

« Ce que vous faites est incroyable, mais que se passe-t-il s’ils ne peuvent même pas voir correctement le tableau…? »

Saviez-vous que la plupart des provinces canadiennes couvrent les examens de la vue des enfants?

Notre fondation est d’atteindre tout le monde, partout. Le principal problème au Canada n’est pas nécessairement la disponibilité. Je connais tellement de docteurs en optométrie engagés au Canada. Le talent est là. Notre défi est d’atteindre les non corrigés, de les sensibiliser pour qu’eux aussi puissent devenir la meilleure version d’eux-mêmes.

Ce site Web, et cette marque que nous lançons, concerne tout cela. Il s’agit de VOUS, faisant partie de quelque chose de plus grand. Rejoignez-nous tous pour lutter contre l’un des plus grands handicaps. Montrez que vous vous souciez, diffusez le message et soyez la meilleure version de vous-même.

— Simon, père de Maéva

Directeur exécutif de la Fondation Essilor Vision Canada